686, chemin de la Grève - Matane (Québec) G4W 7A7
(418) 562-3837

La physio en vidéo

Traction lombaire: Nous allons effectuer une traction vertébrale pour travailler une raideur de la vertèbre ou pour réduire une hernie discale. Nous effectuons de petites oscillations pour permettre de dégager le disque ou le nerf. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Mâchoire, problème de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM): Nous allons effectuer une technique pour les problèmes de mâchoire. Lorsque celle-ci fait des craquements ou des « clics », nous allons travailler soit la mobilité par une technique à l’extérieur de la bouche ou par une technique par l’intérieur de la bouche. Nous travaillons l’articulation pour que celle-ci glisse mieux ou pour recapturer le disque qui est déplacé. Pour la technique à l’extérieur de la bouche nous allons faire de petites oscillations pour travailler la raideur. La technique via l’intérieur de la bouche produit le même effet, mais est légèrement plus efficace. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Manipulation thoracique: Nous allons effectuer une manipulation  thoracique (dorsale) pour augmenter la mobilité et diminuer la douleur. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Mobilisation lombaire: Nous allons effectuer une mobilisation lombaire pour augmenter la mobilité, diminuer la douleur et réduire une hernie discale. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Manipulation du coude pour épicondylite: Nous allons effectuer une manipulation de la tête radiale (un os de l’avant-bras) pour traiter une épicondylite qui est une inflammation des épicondyliens qui sont les muscles de l’avant-bras. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Mobilisation cervicale: Nous allons traiter la 6e vertèbre cervicale pour permettre d’augmenter la mobilité et de diminuer la douleur.  Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Manipulation de la cheville: Souvent après une entorse, nous allons manipuler l’astragale  ou le talus en latin (un os de la cheville) pour augmenter la mobilité de celle-ci.  Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

T.E.N.S. ou Stimulation électrique transcutanée (électrothérapie): Elle permet de soulager la douleur et réduire la prise de médicament analgésique. Cet appareil peut être loué ou acheté à la clinique. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Ultrason (électrothérapie): Les ultrasons accélèrent le processus de guérison par une diminution de l’inflammation et une accélération de la formation du collagène. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Interférentiel (électrothérapie): L’interférentiel est l’un des nombreux courants utilisé pour diminuer la douleur et accélérer la guérison. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Stimulation électrique fonctionnelle (électrothérapie): Elle permet d’effectuer un renforcement musculaire lorsque la condition du client ne permet pas de renforcement avec des poids ou des bandes élastiques. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Vidéo de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec:

Maux de dos: Lors du bilan, les problèmes articulaires seront examinés. De plus, des tests seront effectués afin de vérifier s’il s’agit d’un problème discal ou non. Le professionnel de la physiothérapie regardera aussi s’il y a des composantes musculaires. Il sera nécessaire de vérifier si au niveau musculaire il s’agit d’un déséquilibre d’un muscle par rapport à un autre (muscles qui sont trop faibles, puis qui sont trop forts). Il y aura aussi lieu de vérifier si la personne recrute au bon moment. De plus, le professionnel se penchera sur les problèmes d’ordre nerveux. Il s’assurera que la conduction des nerfs s’effectue correctement et vérifiera s’il y a des faiblesses reliées à des nerfs ou bien s’il y a une perte de mobilité des nerfs… Par exemple, les douleurs dans la jambe pourraient venir du fait que certaines structures ne bougent pas correctement car ce n’est pas toujours le nerf qui est problématique, et ce, même lorsque des douleurs se ressentent dans la jambe. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Vertiges, étourdissements et VPPB (vertige paroxystique positionnel bénin): Votre médecin a peut-être diagnostiqué un vertige positionnel, une labyrinthite, une neuronite, un schwannome, une maladie un peu particulière dont vous n’aviez jamais entendu parler avant, que les gens ne connaissent pas autour de vous, mais qui vous incommode sérieusement. Pourquoi endurer ces symptômes qui sont vraiment pénibles? Je vous suggère de voir un physiothérapeute ou une physiothérapeute qui fait de la rééducation vestibulaire. Ce professionnel écoutera vos plaintes, analysera ce qu’il peut faire en vous évaluant et choisira des traitements certainement bien adaptés à vos besoins. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Le TCC (traumatisme craniocérébral): À la suite d’une commotion cérébrale, on peut trouver les symptômes suivants : douleurs, douleurs musculaires et tensions musculaires. Le patient peut également avoir des troubles d’équilibre et se plaindre d’étourdissements, qui sont souvent dus au VPPB (vertige positionnel paroxystique bénin) qui est dû aux changements de position. Il y a des techniques particulières pour savoir si les étourdissements proviennent bien du VPPB et des manœuvres seront utilisées pour replacer les petits cristaux et débarrasser le patient des symptômes d’étourdissement. Dans le but de travailler l’équilibre, différents exercices seront effectués en vue de stimuler le système vestibulaire. Un travail sur la douleur et sur la force sera également réalisé. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Pertes d’équilibre:  On procédera à une évaluation de l’équilibre, de la marche et d’autres tests spécialisés seront réalisés dans le cas où il y a présence d’étourdissements et de vertiges. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Blessures musculaires: … il existe trois différents types de gravités de blessures musculaires. Premièrement, il y a l’élongation musculaire où l’intégrité des fibres ne sera pas atteinte. Deuxièmement, il y a le claquage musculaire où une petite partie des fibres sera atteinte ou déchirée. Finalement, il y a la déchirure musculaire partielle ou complète où une grande partie des fibres musculaires seront atteintes. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Blessures articulaires: En observant l’anatomie d’un genou, nous constatons qu’il est composé de plusieurs os qui vont se retrouver ensemble. Ils sont maintenus par une capsule et certains ligaments qui vont éviter les mouvements, il y a donc une séparation entre les surfaces. À l’intérieur d’un genou, il y a également des cartilages pour que les os qui se rencontrent puissent bien glisser entre eux. On peut aussi avoir, dans certaines articulations, des ménisques qui sont des coussins qui vont absorber les chocs et qui vont permettre que les surfaces s’épousent mieux entre elles. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Douleurs chroniques: Éric Guy physiothérapeute offre le Programme de gestion de l’activité progressive (PGAP) pour vous aider à vous rétablir plus rapidement. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Arthrose:  L’arthrose se définit par l’usure des cartilages, de l’enveloppe des os qui finissent par disparaître et qui laisse les personnes avec une articulation qui est « os à os », ce qui est douloureux. Vidéo:  cliquer  sur le lien ici

Rééducation périnéale et pelvienne: La rééducation périnéale et pelvienne est une approche de la physiothérapie qui traite des dysfonctions de la musculature du plancher pelvien comme l’incontinence urinaire, l’incontinence fécale, l’incontinence de gaz, les descentes d’organes, descente d’utérus, descente de vessie. Elle traite aussi les dysfonctions d’ordre sexuel et les douleurs au niveau de la musculature. Vidéo: cliquer sur le lien ici

Copyright © 2006-2015, Clinique Physio Plus